top of page

                                        

                                               IPA-Critical Spririt, Improvement of Practices for All - Critical Spirit

Que cela soit en Allemagne, en Belgique, en Espagne, en Bulgarie, en France; les extrêmes montent, la crise provoque défiance vis à vis des autres, peur, crainte,... des périodes sombres de notre histoire européenne et mondiale, semblent vouloir ressurgir au travers d'actes verbaux et physiques. Nos sociétés interculturelles doivent plus que jamais s'interroger, prendre la mesure des défis de demain pour inverser ces différentes tendances qui ne mèneront qu'au rejet de l'autre, au ségrégationnisme. Les attentats connus au sein de nos capitales ne font qu'appuyer cette nécessité d'à la fois se rencontrer, construire et de prendre assez de recul pour être chacun, enseignant, étudiant, élève des acteurs critiques capables de poser des choix et de les assumer en pleine conscience des différents enjeux.
Les différents partenaires ont en outre des enjeux et problématiques spécifiques ancrées dans leur territoire et réalité socio-économique et culturelle.

“Le« vivre ensemble », dans une démocratie, se joue sur la capacité des groupes sociaux et des générations à se reconnaître fils et filles des mêmes questions. " Philippe Meirieu - L’éducation artistique et culturelle : une pédagogie de l’ébranlement.

L'importance de la réflexion et transformation des actions pédagogiques

"Si l’on désire, comme le besoin s'en fait de plus en plus sentir, former des individus capables d’invention et de faire progresser la société de demain, il est clair qu’une éducation de la découverte active du vrai est supérieure à une éducation ne consistant qu’à dresser les sujets à vouloir par volontés toutes faites et à savoir par vérités simplement acceptées."

Jean PIAGET - Psychologie et pédagogie. Paris, Denoël, 1969

L’enseignement est quelque soit le pays en réflexion continue pour correspondre mieux aux besoins d’émancipation de tous ses acteurs. Dans la liste des éléments à prendre en compte, il nous semble que la notion d’accès à la réflexion, d’intersection entre apprenants et enseignants, doit être repensée.


Nous voulons au sein du projet chacun puisse devenir acteur de la société.

Partant d'une conception de l'enseignement où le fait pédagogique est uniquement du ressort des enseignants vis à vis des élèves, des pédagogues vis à vis des étudiants, nous voulons inverser les codes et décloisonner l'ensemble des partenaires possibles traitant de l'éducation.


En effet, le souhait est de mettre autour de la table des enseignants issus de la formation universitaire, des futurs enseignants, des enseignants du maternel au primaire, des formateurs indépendants dans le domaine de l'éducation et de la jeunesse et en dernier les apprenants élèves.

bottom of page